Drake's London à Paris - Printemps/Eté 2018

 
 

[Article non sponsorisé]

Deuxième édition du pop-up store organisé par la marque Londonienne Drake's London. Vous le savez, nous apprécions particulièrement le vestiaire qu'ils proposent. La première édition située Rue d'Alger et organisée par l'équipe de Sartorial Trips, concernait la collection Automne Hiver 2017-2018
Direction cette fois-ci rue du Mont Thabor dans la boutique de Maison Gabriel, à quelque encablures de la place de la Concorde. Cette dernière accueillera d'ailleurs une partie de la collection de prêt-à-porter (pas uniquement les écharpes, cravates et autres pocket square qui ont fait la marque) dès septembre 2018. 

Qu'est ce qu'on y a vu ?

Une très belle collection. Un exercice qui se renouvelle chaque saison, faire les mêmes pièces mais légèrement différemment. Souvent réussi chez Drakes London. De par le travail de recherche sur les matières, mais aussi les couleurs ou parfois les nouvelles pièces. On pense par exemple à leurs chaussures. 
Michael Hill est le directeur artistique de la marque. Formé au London College of Fashion, il a travaillé pour des marques comme Druhmor (une très belle marque écossaise spécialisée dans la maille)  ou le tailleur Richard James sur Savile Row. Son père, Charles Hill possède alors un atelier de confection de cravates avec Michael Drake. Ils fabriquent à cette époque en marque blanche pour les plus grandes marques.  Lorsque le père de Michael, Charles Hill décide de quitter l'entreprise, Michael Drake choisi de garder l'atelier et de fonder la marque Drake's.

Vous le savez, Drakes produit un vestaire complet à présent. Il suffit parfois de quelques bonnes volonté pour y arriver. 

 

Extrait d'une interview menée par l'équipe The Armoury . La version complète est disponible ici.

"J'ai passé environ quatre ou cinq ans à essayer de me lancer, mais ça n'a jamais marché. Ce n'est que lorsque j'ai rencontré Mark Cho que les choses se sont déroulées ensemble. Lui et Alan travaillaient encore à la mise en place de The Armoury à l'époque, alors ils sont venus chez Drake's pour les cravates. Quand j'ai parlé à Alan de mes problèmes, il m'a dit qu'il parlerait à Mark. Mark s'est avéré être intéressé, alors nous nous sommes tous réunis pour boire un verre. Je leur ai dit: «Ecoutez, si vous êtes sérieux, je suis dans le coup.» Mark est aussi bon que ses paroles, alors tout s'est très vite enchaîné après ça." Michael Hill
 

 

Michael Hill n'est bien entendu pas tout seul pour créer la nouvelle collection. Il est entouré d'une équipe. Sans compter les personnes extérieures à l'entreprise. Car un vrai travail de partenariat est effectué avec les tisserands ou imprimeurs pour trouver de nouveaux tissus.

It’s never the same thing, it’s about an evolution – how you can make something feel fresh again.
— Michael Hill - Citation extraite d'une interview faite par l'équipe de The Armoury
David Hockney taught us: Better juxtaposed than matched.
— Michael Hill dans Mens Top Tens online magazine
 David Hockney - Peintre anglais

David Hockney - Peintre anglais

Leurs costumes et vestes de sport

Le 2 pièces, ou anciennement appelé un "tout de même", dans le sens "tout de même...tissu". Vous avez le choix entre des costumes très formel, en laine super 160, ou des costumes plus informels en coton ou lin. On a été séduit par les deux. Notamment celui en en coton panama de la ligne Easy Day. La ligne quoi ? Easy Day est la collection, dont le logo jaune est facilement identifiable, qui regroupe les vêtements essentiels et faciles à porter de la marque. Et aussi plus accessibles en terme de prix. Le mot Easy est un peu à la mode il est vrai. On le retrouve chez beaucoup de marques. La collection Easy Wear chez Lardini par exemple. Au delà d'une mode, il traduit la recherche de confort et de facilité des hommes pour leurs tenues. Ça tombe bien, c'est aussi ce que l'on apprécie le plus. Des vêtements aussi confortables qu'un pyjama. 

Drakes London Pop Up Store Paris Summer (19).jpg

Une matière que l'on avait rarement vu pour un costume. Un coton panama très épais qui va s'adoucir, se patiner avec le temps et se mouler à votre corps. Comme un jean brut. Le panama est un dérivée de l'armure toile qui offre beaucoup de tenue. Le costume est bien entendu non doublé, déstructuré et avec très peu de padding aux épaules. 
Autre détail que l'on apprécie beaucoup : le double vent comme dise les anglais. C'est à dire les doubles fentes d'aisance sur le dos du costume. Elles sont à notre sens beaucoup plus élégantes qu'une simple fente. Et aussi plus confortable lorsque l'on s’assoie. 
Très facile et agréable à porter. Et entièrement confectionné en Italie. Certaines vestes sport sont d'ailleurs fabriqués dans l'atelier de Belvest, une très belle maison italienne qui outre sa propre marque (relativement confidentielle) travaille pour les plus grandes marques du monde. A l'instar d'un Caruso par exemple.

Le costume est également disponible en mélange lin et ramie, moins froissable q'un 100% lin et tout aussi adapté à la saison printemps/été.

Autres pièces

Comme la saison passée, Drake's continue sa collaboration avec la marque italienne Fedeli spécialisée dans la maille. Des polos en coton éponge (terry towelling polo en anglais), des chemises en coton piquée aussi confortables que des polos mais avec le style d'une chemise.
Drakes propose aussi de belles pièces d'outerwear. Le Blouson A1 de chez Valstar. Ou encore des Fields Jackets. En lin ou en microfibre pour les temps plus humides. Et comme souvent, les couleurs sont souvent bien choisies. Le bon bleu. Le bon vert. 

 
Drakes London Pop Up Store Paris Summer (7).jpg

 

Coupes

Bien entendu, il y a une habitude qu'on essaye de ne pas perdre : tout simplement essayer les vêtements ! A priori un vêtement n'est pas une pièce de musée (encore que cela se discute...), mais est fait pour être porté. Et en l'occurrence nous n'avons pas été déçu. De taille relativement grande, voire même très grande si l'on tient compte de la dernière campagne de mensurations réalisée par l'Institut français du textile et de l'habillement sur près de 12 000 français. Car au-delà de 1m86, vous êtes dans la catégorie très grand (8% des français). Et comme l'on fait 1m87, on rentre dedans.
Grand et mince donc. Après essai, leurs vestes de costumes nous allaient parfaitement en taille 44/46. Idem pour le blouson Valstar. Les sur-chemises sont relativement grandes, mais il s'agit de l'esprit de ce vêtement qui n'est pas fait pour être porté trop proche du corps. Chez Drakes tout du moins. Car finalement, s'habiller s'avère assez simple en théorie. Il suffit de trouver la coupe qui vous sied le mieux, puis de jouer avec les (meilleures) matières.

Dernier point, les vendeurs sont très sympathiques et toujours de bon conseils. Ils savent de quoi ils parlent et cela se voit.
En conclusion on sort de ce pop-up store ravi, et on a hâte de les revoir !

 Costume 100% Lin Irlandais

Costume 100% Lin Irlandais

Drakes London Pop Up Store Paris Summer (14).jpg
Drakes London Pop Up Store Paris Summer (18).jpg
Drakes London Pop Up Store Paris Summer (25).jpg
 Albin alias @ asuitisborn  sur Instagram

Albin alias @asuitisborn sur Instagram

 On apercoit le polo en coton éponge de chez Fedeli

On apercoit le polo en coton éponge de chez Fedeli

Drakes London Pop Up Store Paris Summer (3).jpg
Drakes London Pop Up Store Paris Summer (10).jpg
Drakes London Pop Up Store Paris Summer (8).jpg