Suit Supply - Test Costume Traveller

 

Si vous lisez régulièrement les blogs de mode vous connaissez sans doute déjà SuitSupply. Dans le cas contraire, la séance de rattrapage c’est par ici chez nos amis de BonneGueule.
Attiré moi aussi par leur collection alléchante et leurs prix ultras compétitifs, j’ai décidé de visiter pour vous la boutique Suitsupply à Bruxelles. C’était à mon avis le meilleur moyen de se faire un avis personnel sur la marque. Car oui il n’y pas encore de boutique à Paris, mais qui sait dans quelques années … ;)

Question logistique, pour ceux qui habitent Paris il n’y a rien de plus simple. Vous pouvez opter pour le train, la version low cost IZY Thalys offre des billets à partir de 10€ - difficile de faire moins cher-, le bus ou encore le covoiturage. Vous en aurez pour 2h30 de trajet dans le meilleur des cas.

Bruxelles est incontestablement une très belle ville. Donc vous profiterez de votre passage pour aller visiter la Grand-Place (incontournable) ou encore d’autres boutiques comme la Maison Degand qui dispose d’une très belle sélection.

La boutique SuitSupply Bruxelles
La boutique SuitSupply est située à proximité du palais de Bruxelles. Cette rue abrite également d’autres boutiques de vêtement comme Ermenegildo Zegna. Elle reste toutefois légèrement à l’écart des rues les plus touristiques de la ville. Vous n’aurez pas besoin d’affronter une foule immense pour y parvenir.
Et bonne nouvelle, la boutique est ouverte le dimanche aussi ! Pour ceux qui n’ont pas le temps la semaine, il vous reste cette possibilité. (Correction de la rédaction : des lecteurs nous ont informés que la boutique n'est plus ouverte le dimanche...)

Vue panoramique de la boutique

Vue panoramique de la boutique

La marque néerlandaise a un ADN Italien très prononcé. Et de fait vous ne trouverez très peu de noir. Pour notre plus grand plaisir d’ailleurs. Au niveau décoration d’intérieur, les publicités très osées qui ont fait beaucoup parler d’elles se retrouvent accrochées à tous les murs. Pour le reste (couleurs des murs et du sol, mobiliers, matières utilisées…) j’y suis un peu moins sensible, trop proche à mon sens de ce qu’on peut retrouver chez d’autres marques de prêt-à-porter qui ont une offre moins qualitative. Je préfère le travail d’un Laurent Deroo pour A.P.C par exemple. Bon comme toujours je suis pointilleux parce qu’au global elle est très bien cette boutique. 

Le noir est réservé aux dinner suit (c'est-à-dire les soirées très formelles type festival de Cannes)

Le noir est réservé aux dinner suit (c'est-à-dire les soirées très formelles type festival de Cannes)

Elle est bâtie sur 3 niveaux. Au niveau -1 vous trouverez une sélection de pièces casuales, les accessoires/chaussures et les différentes possibilités en termes de chemise sur-mesure.  A ma grande déception je n’ai pas retrouvé toute la sélection vue en ligne qui est en boutique. Notamment sur la partie Outerwear. Où étaient les manteaux ? Ce n’est pas faute d’avoir cherché. La prochaine fois je demanderai c’est promis.

Le niveau -1 sous un autre angle de vue – On distingue à gauche le mur de cravate

Le niveau -1 sous un autre angle de vue – On distingue à gauche le mur de cravate

Bon j’ai tout de même été agréablement conforté sur la qualité de leurs produits. Les chemises en cachemire m’ont assez impressionné. Très douces comme vous pouvez vous en doutez mais elles conservent un côté formel : elles peuvent donc être portées dans un contexte Business. Le tissu provient de chez Thomas Mason, célèbre maison anglaise de fabrique de tissus détenue par Albini

C’est du joli !

C’est du joli !

Vous pourrez également essayer leurs pantalon en flanelle (modèle Soho par exemple) ou encore leurs jeans. Un bon moyen de vous faire une idée sur votre taille.

Ca sent les bonnes finitions !

Ca sent les bonnes finitions !

 

Ils disposent également d’un mur avec une très bonne sélection de cravates à des prix imbattables. Mon seul regret étant qu’il n’y en a peu en 7.5 cm, (elles sont en 8cm) qui à mon sens la taille idéale pour les personnes avec une silhouette plutôt élancée. Mais c’est vraiment parce que je suis pointilleux.

Au rez-de-chaussée et au second niveau vous trouverez des costumes. Plusieurs systèmes de tailles sont proposés : normal, long et short. Tout dépend de votre morphologie. Pour chacune des catégories vous retrouverez la catégorisation habituelle du prêt à porter : du 42 au 58. Mais pas de panique, les vendeurs sont là pour vous guider si vous êtes un peu perdu. Et je vous rassure tout de suite, certains vendeurs parlent parfaitement français ! Aucun problème à ce niveau là. Et si vous achetez sur internet, les mesures sont bien renseignées pour vous guider.

Point positif également, de grandes cabines d’essayage sont à votre disposition, loin des cabines assez étriquées que l’on peut trouver parfois à Paris. Dernier point, la boutiques propose des services sur-mesures. Mais ce sera l'objet d'un prochain article.

 

Leur ligne de costumes
Avant de me décider à aller à Bruxelles, j’avais bavé des heures à regarder la ligne Jort, à analyser les photos et les descriptions. Un peu comme ceux qui avant l’achat d’un gadget électronique se mettent à comparer pendant des heures les produits existants sur le marché. J’avais donc trouvé mon costume idéal : des épaules avec très peu de padding, des tissus à tomber par terre, une construction entoilé et…un prix ultra compétitif.

Une vidéo YouTube présente d’ailleurs les caractéristiques et la fabrication de la ligne JORT. Et le présentateur n’est autre que…Jort Kelder himself. Soit celui qui a imaginé cette ligne. Elle est largement inspirée de ce qui se fait en Italie mais est produite en chine pour des raisons de coûts. Pour la petite histoire, Jort est un journaliste de formation et présentateur télé néerlandais qui est passionné par les beaux vêtements.

Ici Jort dans l’atelier en chine qui produit la ligne JORT

Ici Jort dans l’atelier en chine qui produit la ligne JORT

Jort apparait également dans une vidéo critique sur le Pitti Oumo. Assez drôle, elle commente les personnages qui arpentent le salon. Et pour y avoir été physiquement, je confirme le ressenti de Jort. J’ajouterai même que dans certains halls j’avais parfois plus l’impression d’être à une soirée type Night Clubbing que dans un salon professionnel de mode masculine.

Ici Jort nous explique que ça m’étonnerais que cet homme téléphone. Et on veut bien le croire

Ici Jort nous explique que ça m’étonnerais que cet homme téléphone. Et on veut bien le croire

Notre ami Lino visiblement bien accompagné…

Notre ami Lino visiblement bien accompagné…

Mais rien ne vaut le réel. Comme sur Tinder, vous aurez beau regarder les photos dans tous les sens, rencontrer la personne en vrai reste (encore) le meilleur moyen pour être fixé. En quelques minutes j’ai donc pu remarquer que ce n’était pas la ligne JORT qui me faisait de l’œil, non non, mais la ligne HAVANA ! Pourquoi ? Parce que je voulais absolument un costume très léger qui se porterait quasiment comme mon jogging et mon sweat Uniqlo. A la fois léger et qui n’entrave pas mes mouvement. Et qui ai de la gueule bien entendu. Et c’est bien le modèle Havana qui répondait à mes critères. Les épaules sont déstructurées (aucun padding contrairement au modèle JORT) et certains modèles non doublés. Mon seul regret concerne les poches plaquées. Il n’y a que ce modèle de proche sur tous les costumes de la gamme.

Test Costume – Havana Traveller
Mon choix s’est porté vers le modèle Traveller car la veste n’est pas doublée. De plus, son tissu infroissable qui provient de chez Cerutti est topissime. Il est suffisamment lourd pour avoir un bon tombé et assez fluide pour être ultra confortable. J’ai opté pour une taille normale, taille 46. Pour information je fais 1m85 pour 75kg.
La veste nécessitait une retouche pour le cintrage. De même pour le pantalon. Comptez 3 jours au minimum si vous avez des retouches « compliquées » (ajuster le ceintrage, affiner un pantalon)
Pour les ourlets en revanche, il est possible - à priori -  de le faire dans la journée. N’hésitez pas à appeler avant de vous rendre à la boutique pour être sûr de leurs disponibilités et de ce qui pourra être réalisé. 
N’ayant pas prévu de rester sur Bruxelles plusieurs jours, j’en ai profité pour tester la vente par internet. J’ai reçu mon colis dans les temps. Par contre pour ceux qui ne sont pas chez eux pour la réception du colis c’est un peu plus compliqué. Non pas à cause de SuitSupply mais d’UPS. Comme vous le savez service de la Poste offre la possibilité de venir récupérer son colis dans un bureau de poste en cas d’absence. Chez UPS ce n’est pas le cas systématiquement, ce qui peut s’avérer assez énervant pour ceux qui n’ont pas beaucoup de disponibilités…

Vous recevrez votre colis dans un bel emballage en carton blanc. Le costume y est soigneusement emballé dans une housse prévue à cet effet. Vous recevrez également un échantillon de tissu du costume.

suitsupply pitti uomo costumes suitsupply boutique bruxelles

 

Ce n'est pas pour recoudre, mais pour tester le tissu au lavage. Bon, mis à part le pantalon (et encore), je le déconseille priori. Mieux vaut le laisser chez un professionnel.

 

carton costumes suitsupply boutique bruxelles
Une housse qui permet de le transporter avec soi : très pratique ! En plus elle est déperlante.

Une housse qui permet de le transporter avec soi : très pratique ! En plus elle est déperlante.

Des poches ont même été prévu pour emporter avec vous quelques accesoires

Des poches ont même été prévu pour emporter avec vous quelques accesoires

Dès l’ouverture, on apprécie les détails que l’on ne retrouve pas dans le prêt-à-porter standard. Enfin pour le moment. Je veux parler des coutures au niveau des fentes d’aisance et des manches.

Fentes d’aisances cousues à la réception du colis

Fentes d’aisances cousues à la réception du colis

Manches cousues – on apprécie également que les boutons soient fonctionnels ! On peut les ouvrir. L’ADN de ce costume se voulant très italien, ils se chevauchent légèrement.

Manches cousues – on apprécie également que les boutons soient fonctionnels ! On peut les ouvrir. L’ADN de ce costume se voulant très italien, ils se chevauchent légèrement.

Sur ces deux photos on distingue également le grain du tissu. Comme dit précédemment,  Il s’agit d’un Hopsack ou aussi appelé laine froide. Ces tissus ont la particularité d’être infroissable et très respirant.  Parfait pour l’été donc. Mais pour ceux qui se demandent s’il possible de le porter en autonome hiver, je répondrais oui. L’absence de padding aux épaules vous permettra d’enfiler facilement votre manteau préféré par-dessus. D’ailleurs Nicolas Gabard de la marque Husband explique bien ici que ses costumes en laine Fresco (encore un autre nom de la laine froide) se vendent toute l’année et pas uniquement en été.

Je l’ai porté pendant plus de 6 mois de manière intensive. Intensive ? Oui tous les jours de la semaine. Enfin les jours ouvrés. Donc 5 jours / semaine. Alors oui je suis un gros crade, dégueulasse et tout ce que vous voulez. Toujours est-il que je peux vous affirmer que le pantalon résiste vraiment bien. Et vous le savez, il s’agit de la pièce la plus fragile car soumise à beaucoup de frottements. Ce n’est pas pour rien que chez les tailleurs en grande mesure, on vous propose souvent d’emblée de réaliser un deuxième pantalon. La veste est moins soumise à ces contraintes. (Heureusement, sinon ça reviendrait cher !). Mon pantalon est quasiment comme neuf ! On peine à distinguer les marques de frottement.

Quant à ceux qui se demandent si l’absence de rembourrage aux épaules ou la matière très fluide ne se remarque pas trop, ne rend pas le costume trop casual et pas assez formel, ma réponse est claire : il n’y a aucun problème à ce niveau là. Le costume peut sans aucun doute être utilisé dans un environnement professionnel très strict. Il a été pensé dans cette optique. Les autres personnes n’y verront que du feu comme on dit.

Il m’arrive de porter un sac à dos avec ce costume. Oui vous savez, les sacs à dos pas très beau type Dell que votre entreprise de consulting vous offre gracieusement parce qu’elle ne sait plus où les entasser. 

Un sac dans ce style là

Un sac dans ce style là

Benoît de BonneGueule m’a demandé si le costume - les épaules en particulier -  ne se déformait pas à cause de ce sac. Je ne pouvais répondre car je ne l’avais pas suffisamment porté. C’est chose faite. Je peux affirmer que le sac à dos ne déforme pas le costume (dans ce cas-ci) mais que par contre les frottements ont abîmé prématurément les coutures. Fort de ce constat, je suis moi aussi passé à un sac du type Porte-document.

Le costume est également bien fourni en poches. Ils ont prévu des poches pour les téléphones portables.  Par contre, manque de bol elles sont un peu justes si vous avez un iPhone. (et n’importe quel Smartphone d’ailleurs)

Et sinon une fois porté il ressemble à quoi ? Réponse en images.

Vous aurez remarqué que je porte des clarks desert boots original. Oui oui.

Vous aurez remarqué que je porte des clarks desert boots original. Oui oui.

A noter que je n’ai fait retoucher que le pantalon. 48€ pour raccourcir la longueur et affiner les jambes. J’étais chez un retoucheur particulier (pas Suitsupply donc).

Quand je vous disais qu’il s’agissait d’une matière très respirante, vous me croyez maintenant ?

Quand je vous disais qu’il s’agissait d’une matière très respirante, vous me croyez maintenant ?

Oui on est d’accord, le dos mériterait une petite retouche pour le cintrage.

Oui on est d’accord, le dos mériterait une petite retouche pour le cintrage.

Une Pocket square peut être ajoutée si vous le souhaitez

Une Pocket square peut être ajoutée si vous le souhaitez

J’en profite pour faire un petit commentaire sur les Pocket Square. Vous savez, ce carré de soie que l’on peut ajouter au niveau de la poche poitrine. C’est peu la cerise sur le gâteau.  Mais encore faut-il avoir le gâteau. Un peu comme s’il ajoutait un aileron de Ferrari sur une Twingo. Pas grand intérêt. Ceci dit, sur ce costume vous pouvez en porter, cela passe très bien.

Pour terminer, sachez qu’ils ont sorti un modèle similaire en gris anthracite.

costume suitsupply  traveller la défense travail paris

De quoi avoir la panoplie idéale. Avec quelques chemises (moins d’une dizaine) et quelques cravates différentes vous aurez pas mal de combinaison possible. A mon sens il s’agit d’une très belle offre proposée par SuitSupply.

2 costumes 5 chemises 3 cravates : soit 30 combinaisons possibles ! Ce qui vous permettra de vous habiller pendant plus d’un mois de manière différente.
En terme de budget :
2*400€ pour les deux costumes
+  5*60€ pour les chemises (79€ si vous prenez les chemises de la gamme Traveller)
 + 3*40€ pour les cravates
=  environ 1100€ ce qui n’est certes pas négligeable mais qui est raisonnable pour des tenues que vous allez porter toute l’année – et pas qu’une !

Enfin sachez que SuitSupply a rajouté une nouveauté dernièrement. Dès lors que vous avez repéré la coupe qu’il vous faut (Havana dans mon cas), il vous est possible de choisir le tissu –parmi une belle sélection - si ceux de collection actuelle ne vous conviendrais pas. Cela se passe ici.Cette fonctionnalité est également disponible pour les chemises.

 

Conclusion : le meilleur costume de ce style – non doublé et sans padding - que j’ai pu voir et porter à ce prix là (à savoir moins de 400€). Et promis je ne travaille pas chez eux, et je ne suis même pas sponsorisé pour ce test.