Trunk Tailors - Italie, Asie et Australie

 
 

[Article non sponsorisé] Temps de lecture : 5 min

L'univers du menswear en Australie est en pleine effervescence depuis quelques années. De très belles marques se créent. Comme P.Johnson*, Christian Kimber et...Trunk Tailors dont on va vous parler aujourd'hui.
Vous vous demandez peut être pourquoi nous prêtons autant d'attention à la ce qui se passe à 15 000 km de chez nous ? La raison est simple, le continent australien n'a pas le mêm historique que le Royaume-Uni ou l'Italie en matière de vêtements. Un état d'esprit différent peut donc y naître plus facilement.

*pour ceux qui voudraient en savoir plus on avait déjà écrit un article ici ou encore

 

HISTOIRE

La marque est née en septembre 2014, fondée par Jack Liang et Homie Yang. Pourquoi choisir nom de Trunk Tailors ? Tout simplement parce qu'ils voyagent à proximité de Melbourne pour leurs rendez-vous de prise de mesure, d'essayages...Ce qu'on appelle communément un trunk show. Sous-entendu, un showroom itinérant.

 Jack Liang et Homie Yang / Photo de Theversatilegent.com

Jack Liang et Homie Yang / Photo de Theversatilegent.com

Une aventure qui a commencé avec très peu de moyens. Juste de l'envie et une passion pour le vêtement masculin. Passioné par le vêtement, Jack passe par plusieurs étapes. Il est inspiré dans un premier temps par le style workwear avec des marques comme Visim ou Red Wing. Mais c'est en ayant besoin d'un costume pour un travail l'été qu'il en vient à s'intéresser de plus près au tailoring. S'en suivra quelques voyages en Italie, la Mecque en matière de menswear. A Naples, Florence ou encore Milan. Jack y achètera quelques vestes, surpris par la qualité du travail effectué par les différents ateliers visités. De retour en Australie, ses fluctuations de poids le dissuaderont de commander à distance. Après un an et demi de recherche, il finiront par trouver un tailleur à Hong Kong qui travaille avec une vingtaine d'employé.

 

We started with almost no capital, two return flight tickets and some vintage fabrics that we had saved. We are not models by profession, have very little knowledge in art and are not trained in sales.
— Jack Liang / Theversatilegent.com - Octobre 2017

 

OFFRE


La prise de commande est légèrement différente d'une offre MTM (Made to Measure) classique. Toutes le mesures sont prises par Jacket et Homie puis envoyées à leur tailleur. Celui-ci réalise le patron en partant de zéro. Ils insistent là-dessus. Car dans une offre de MTMT standard, il n'est pas possible de faire beaucoup d'ajustements sans déséquilibrer le patron. En reprenant tout à zéro, la marge de manœuvre est beaucoup plus grande. En pratique il est donc possible de retoucher le placement de ce qu'on appelle en anglais la "gorge" par exemple. Ce ne sont donc pas moins de trois essayages qui sont nécessaires.

trunk tailors

Cylistes amateurs tous le deux, ils comprennent bien l'importance d'une bonne prise de mesure. Dans leurs cas c'est d'avoir un pantalon qui puisse gommer visuellement leurs cuisses un peu trop volumineuses.

It’s all handmade ; You may not realise it now, but after wearing it for a while you’ll start to feel the difference
— Jack Liang / Thehounds.com.au Août 2016
 Photo Trunk Tailors - Ici à Paris chez Lafayette Saltiel Drapiers

Photo Trunk Tailors - Ici à Paris chez Lafayette Saltiel Drapiers

 

DISTRIBUTION

Ils ont un showroom situé à Melbourne. Petit comme peuvent l'être certaines boutiques italiennes. Jack se rappelle par exemple que la boutique du fabricant de cravate Marinella à Naples est toute petite. Il ne s'y attendait pas.

La marque distribue également des cravates de chez Drake's, des lunettes de Nackymade, des parapluies Francesco Maglia et bientôt leurs propres polos de chez Luca Avitabile.

 

LOOKBOOK

trunk tailors
 Photo Trunk Tailors

Photo Trunk Tailors

 Photo Trunk Tailors - Tenue casuale

Photo Trunk Tailors - Tenue casuale